Pourquoi le calcul de votre Seuil de Rentabilité permet d'être un très bon gestionnaire avec de bons revenus ?

Le Seuil de Rentabilité c'est quoi ? C'est le chiffre clé qui vous permet de savoir si votre entreprise est rentable ou non. La plupart des entreprises calculent ce chiffre en fin d'année. C'est une grave erreur ! Dans cet article vous allez apprendre pourquoi il important de calculer votre Seuil de Rentabilité en temps réel, c'est à dire chaque mois, ou chaque semaine, voire au jour le jour.

Il y a deux mille ans, Sénèque écrivait « Il n’existe pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il port ». Cela reste parfaitement d’actualité pour les créateurs ou les jeunes dirigeants d’entreprises. La toute première chose qu’ils doivent effectivement se fixer est un OBJECTIF. Comme le but est de créer des richesses, cet objectif sera d’atteindre et de dépasser SON SEUIL DE RENTABILITÉ.

Les risques du jeune dirigeant d’entreprise

En effet, son objectif on ne va nulle part. On est comme une bille de flipper qui rebondit de droite et de gauche avec le risque permanent de tomber dans le trou avant d’avoir marqué suffisamment de points. C’est comme cela que certains créateurs vivent des subventions distribuées par l’État (ACRE, réductions RSI, etc) sans prendre conscience que, tôt ou tard, elles cesseront brutalement avant qu’ils n’aient atteint un niveau d’activité suffisamment viable. On peut aussi penser qu’on est un chef d’entreprise en suivant des formations qui parfois sont ‘’gratuites’’ mais tout de même coûteuse car le temps a toujours un coût ! Et il peut être élevé étant donné que ces formations durent plusieurs semaines et, de plus, elles sont souvent peu satisfaisantes. En effet on y apprend beaucoup trop de choses qui, finalement, encombrent l’esprit et font plus plonger dans la confusion que dans la clairvoyance d’un avenir économique sous contrôle.

En cours de création ou de développement d’entreprise il faut donc éviter les attitudes suivantes qui généralement n’aboutissent à rien de valable :

« On verra bien ce que ça donne ». C’est l’attitude de la personne qui est plus spectateur qu’acteur sur le terrain. C’est la meilleure façon d’échouer. Mais c’est aussi, malheureusement, la situation dans laquelle sont la plupart des jeunes créateurs ou dirigeants d’entreprise. Ils n’ont aucune vision de leur rentabilité faute d’avoir un suivi de gestion en temps réel. Soit parce qu’ils n’ont pas d’outils de gestion, soit parce qu’ils comptent sur un coûteux expert-comptable qui ne leur donnera une vision de leur rentabilité que trois mois après la clôture de leur premier exercice comptable. Une telle inertie n’est pas du tout compatible avec les très petites entreprises dont la rentabilité évolue à toute allure.

« Avec toutes les aides proposées, je peux bien tenter le coup sans prendre trop de risques ». Bien sûr les aides sont les bienvenues. Cependant la personne qui vous aidera le plus c’est vous-même. Il faut donc faire attention aux aides qui vous donnent l’illusion que l’entreprise se porte bien alors que vous n’ayez pas encore réussi pour autant à créer une régularité, si petite soit-elle, de recettes en provenance de clients. C’est cette régularité de rentrées qui est le premier facteur de viabilité de votre entreprise.

« Travailler un maximum pour tenter de gagner le maximum. » Cette attitude est caractéristique de l’absence de point de repère fiables. Ce mode opératoire très répandu se transforme très rapidement en épuisement total au détriment de tous les autres aspects de la vie. Et gagner un maximum cela tient plus des aléas du loto que d’une démarche économique sous contrôle. « Faire le maximum », sans aucune idée de ce que cela représente n’est donc certainement pas la meilleure façon de gagner. C’est s’apprêter à être un esclave de son travail pour parfois ‘’trois franc, six sous’’ !

Il existe d’autres attitudes perdantes dans la création de développement d’entreprise. Mais comme les trois mentionnées ci-dessus, elles auront tout en commun le manque d’objectif.

Comment éviter ces pièges

Pour réussir son aventure entrepreneuriale la solution est donc de se fixer un objectif quantifiable, réaliste et atteignable. Le premier objectif de l’entreprise est, de créer des richesses par l’exercice d’un métier bien maîtrisé. Mais dans quelle quantité ?

Que ce soit à la roulette ou avec l’entreprise, pour avoir la possibilité de gagner, petit ou gros, il faut toujours commencer par dépenser du temps qui a toujours un coût et, bien sûr de l’argent. C’est donc l’ensemble de vos dépenses, y compris votre revenu, décent de préférence, qui vont établir votre objectif chiffré. Il est bien sûr question de gagner au moins autant d’argent qu’on en dépense. L’équilibre entre les dépenses réalisées et les richesses que cela va engendrer s’appelle le Seuil de Rentabilité. L’atteindre et le dépasser doit être le premier objectif de toute entreprise. Contrairement à ce que certains prétendent c’est une variable de l’entreprise extrêmement facile à établir. Et c’est tant mieux !

Pourquoi ? Parce que sans connaissance du seuil de rentabilité, tout simplement, vous ne savez pas à quel moment précis vous cessez de perdre de l’argent pour commencez à en gagner.  Aussi cruel que cela puisse paraître, vous ne commencez pas à gagner de l’argent avec votre premier client.

Vous commencez juste à compenser vos dépenses engagées dans votre aventure entrepreneuriale. Vous ne « gagnerez de l’argent » qu’à partir du moment où vous aurez dépassé votre seuil de rentabilité. Il est donc le « port » à atteindre, l’objectif à dépasser. C’est lui qui va vous pousser, vous motiver. C’est lui qui, quand vous en serez proche, vous encouragera à remettre du charbon dans la chaudière de votre but pour, non seulement l’atteindre, mais aussi le dépasser.

Car, vous le savez, c’est à ce moment là que vous serez un véritable chef d’entreprise. Chef d’entreprise qui aura gagner son indépendance et sa liberté.

Pour que le seuil de rentabilité soit un objectif valable à vos yeux, il doit être doit être représentatif de toutes les réalités économiques et humaines de l’entreprise en temps réel. C’est encore plus vrai pour les Très Petites, Petites et Moyennes entreprises dont le développement rapide impacte en permanence leur Seuil de Rentabilité. Il est donc nécessaire, d’une part, qu’il soit très facile à calculer et d’autre part, qu’il ne repose que sur des variables parfaitement réelles et compréhensibles aux yeux du dirigeant.

C’est ce que permet de faire la Méthode Simplifiée de Comptabilité et de Gestion (ou encore MSCG). Elle permet de calculer le seuil de rentabilité avec uniquement deux variables qui peuvent être facilement mises sous contrôle. Il est alors très facile de calculer le résultat de l’entreprise en temps réel ainsi que la rentabilité des Affaires, Prestations ou les Articles produits et vendus par l’entreprise.

Pour permettre de donner toute la puissance liée au contrôle de son Seuil de Rentabilité en temps réel, il est possible de le visualiser sur un Tableau de Bord qui, en un clin d’œil, permet de savoir si l’entreprise est en situation déficitaire ou bénéficiaire. Si l’entreprise ne travaille que sur commande on peut aussi visualiser l’importance ou la faiblesse de la constitution de carnet de commande. Cela donne une très bonne indication du futur l’entreprise à court, moyen ou long terme. Ce Tableau de Bord de la MSCG est donc un outil de motivation remarquable, aussi bien pour le chef d’entreprise que pour les salariés. Il aligne toutes les énergies de l’entreprise dans le même sens.

J’ai mis au point cette Méthode et ce Tableau de Bord pour redresser mon entreprise qui, parce qu’elle n’avait pas une vision claire de sa rentabilité en temps réel, a bien failli disparaître. Puis je l’ai utilisé par la suite dans plusieurs entreprises que j’ai géré de front simultanément. L’une d’elle, quand je l’ai reprise, avait plus de 62 000 € de capitaux propres négatifs. Mais bien qu’elle ne comportait que quatre salariés, je les ai motiver avec des primes liées au seuil de rentabilité et donc au Résultat. Résultat qui était calculé en temps réel et connu de tous. Je l’ai ainsi redressé en à peine deux ans et revendue 30.000 € au bout de deux ans et demi. Et ceci après qu’elle m’ait tout de même laissé environ 50.000 € au titre de ma rémunération de gérance et de mes indemnités kilométriques. Ces résultats font l’objet d’une attestation dans le E-book que vous pouvez télécharger en bas de cette article.

Cette méthode Simplifiée de comptabilité et de Gestion que j’enseigne et que je mets en place dans les très petite, Petites et moyenne entreprise est maintenant utilisée par de nombreux créateurs et jeunes dirigeants d’entreprise. Cette méthode est tellement simple qu’elle peut être appliquée dans tous les domaines d’activité : Agriculture, B.T.P, Artisanat (y compris alimentaire), Industrie, Services à la personne, Prestation manuelle et ou intellectuelle, Infopreneur etc…  Elle a permis à certains de décoller très vite vers les étoiles et même de gagner des prix à la création d’entreprise (Les Espoirs de l’Economie des C.C.I.) et au Développement d’entreprise (Trophée des Boutiques de Gestion)

Pour aller plus loin : Téléchargez le guide qui vient en complément de cet article

Pour découvrir plus en détail cette Méthode et vous permettre de faire de la gestion efficace sans se prendre la tête, n’hésitez pas à télécharger le PDF gratuit ci-dessous. Il vous donnera toutes les bases de Méthode Simplifié de Comptabilité et de Gestion ainsi que des attestions d’Expert-comptable ou de dirigeants qui l’ont expérimentée avec grand succès.

Vous pourrez ainsi bénéficier d’une remise de XX% sur la formation en ligne, les BASES DE LA GESTION. Cette formation en plus de vous fournir les outils et les modes d’emploi de la MSCG vous apportera des notions fondamentales sur la gestion et les règles comptables de la MSCG ; Avec le tableur Excel qui vous sera livré vous pourrez calculer votre propre seuil de rentabilité et établir votre seuil de rentabilité. Et pour que vous nagiez comme un poison dans l’eau je vous offre en plus la première partie de mon livre Gérer en s’amusant destinée à l’entreprise unipersonnelle. Tous les termes de gestion y sont parfaitement bien définis !

65% Téléchargement en cours...

Finalisez votre Téléchargement Gratuit :

Entrez simplement votre email ci-dessous, et la ressource gratuite vous sera envoyée directement à l'adresse indiquée :

%%_op_gdpr_consent_%%

Ce que vos allez apprendre dans ce guide gratuit :
. Ce qu'il y a dedans et qui permet de [résultat]
. Ce qu'il y a dedans et qui permet de [résultat]
. Ce qu'il y a dedans et qui permet de [résultat]
. Ce qu'il y a dedans et qui permet de [résultat]